AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum vient tout juste d'ouvrir ses portes (Le 19/07/2009)
Nous recherchons des membres motivés et prêts pour l'Aventure ^^
Nous recherchons également un administrateur
Faîtes de la publicité autour de vous !
Bonne visite à vous ! Wink

Partagez | 
 

 Janice Betley [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Janice Betley

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 33
Localisation : Dans un livre?

MessageSujet: Janice Betley [Terminé]   Jeu 24 Sep - 13:34

« Toute Aventure a un Début ... »



    avatar © Je'my


    NOM & PRÉNOM : BETLEY Janice
    SURNOM(S) : Jan' ou Anis par ses plus proches collègues et famille.
    LIEU & DATE DE NAISSANCE : 3 Juillet 1974
    NATIONALITÉ & ORIGINES : Américaine mais d'origine Française
    ÂGE : 35 ans
    MÉTIER ou STATUT : Doctorante en Théologie, consultante en iconographie religieuse

« Mais qui êtes-vous réellement ? »


    PREMIERE PARTIE :
    - Mademoiselle Betley, pourquoi voulez-vous enseigner ici?
    - Monsieur O'Connor, je suis à la recherche d'un poste d'enseignante à Harvard Divinity School. J'ai moi-même suivi les cours ici et j'ai toujours apprécié le charme de l'Ecole, ainsi que du volontarisme des étudiants. Je crois qu'avec ce que je peux leur offrir au niveau des cours je leur ferai découvrir une nouvelle vision des religions anciennes et antiques.
    - Pouvez-vous me rappeler ce que vous avez fait, comme parcours?
    - J'ai une maitrise de langues, j'en parle sept courramment et j'en comprend au moins huit. J'ai un doctorat en Théologie du monde ainsi qu'un doctorat d'Histoire de la Religion Egyptienne, Etrusque et Arabe. J'ai un diplome d'Histoire de l'Archéologie. Ici-même j'ai passé un Bachelor of Divinity, il y a quelques années. Ma passion est pour l'iconographie religieuse, je suis en train d'en faire un mémoire de recherche et pourquoi pas le publier avec l'aide d'une université.

    Avec cela, j'étais sure et certaine d'avoir une place dans cette prestigieuse école supérieure. Une si réputée, j'aurai de quoi faire pour publier mes recherches. J'avais si hâte mais j'offrais un sourire poli et patient à l'homme qui effeuillait ligne par ligne mon dossier de candidature. La chaise sur laquelle j'étais assise était des plus confortable, mais pour bien me présenter, j'avais le dos droit et je commençais à souffrir des reins. Qu'importe, il fallait souffrir pour avoir le poste voulu. J'attendis encore quelques minutes sans bouger, suivant du regard chaque geste qu'il faisait. Quelle ne fut pas ma joie quand il m'accorda la place. J'allais devenir professeur à Harvard, moi qui en avait toujours rêvé.

    Je suis née en France, d'une mère normande et d'un père new-yorkais. Dès le départ, j'ai donc parlé et le français et l'anglais. Nous avons vite déménagé en Egypte, où mon père étudiait la démographie du pays. Ma mère vivait d'un travail à la bibliothèque communale d'Alexandrie. Je me mis donc à parler l'arabe comme d'une simple langue maternelle. C'est là-bas que je découvris ma passion pour les langues et surtout par les trésors des Pharaons. Malheureusement, nous dumes quitter le chaud pays pour retourner sur la terre paternelle. Nous nous installames à Hartford, non loin de New-York. Je fis mes études et les terminèrent avec brio, débutant ainsi une carrière littéraire et surtout curieuse sur les arts de la Religion à Harvard. En parallèle je m'entrainais au tir à l'arc et à l'équitation.

    J'avoue que j'eu une enfance et une adolescence dorée, jamais nous ne manquâmes d'argent, mais alors toute jeune que j'étais, je ne m'en souciais point. Mes études à Harvard se terminèrent avec les Félicitations du chef du département et je commençais un nouveau diplome, plus poussé que le premier. J'ajoutai à cela d'autres études plus amusante j'avoue, sur l'Archéologie. Voici pourquoi mon curriculum vitae est un peu fourni, beaucoup de mes amis me disent qu'il l'est de trop, mais au moins, grace à cela, j'ai pu avoir le poste d'enseignante, là où j'ai toujours voulu. Je sortais donc septilingue et deux doctorats en poche. D'amoureux, de fiancé ou de mari, je n'en eu point, je voulais d'abord m'établir en tant que personne avant de me chercher une véritable famille.

    Alors me voilà, petit bout de femme, pas bien grande, brune aux yeux verts, un sourire sur le visage, les cheveux en chignon généralement, un sac bourré de livre et en tailleur. C'est ainsi qu'on me voit, mais est-ce vraiment ce que je suis. J'aime les gens, j'aime leur rendre service, je n'aime pas la pluie qui en fait pleurer plus d'un, j'aime un bon feu de cheminée, la solitude ne me dérange pas plus que cela, mais s'il faut mettre les mains dans la boue, et bien soit, je ne rechigne jamais devant une tache aussi difficile soit-elle. Je dévore la vie, pas comme tant d'autre pourrait le faire, mais à ma manière, une sorte de plénitude, de calme et de gentillesse m'étreignant doucement. J'aime ce que je fais, et j'espère que mes étudiants aiment ce que je peux leur apporter...


    DEUXIEME PARTIE :
    Nous sommes en 2009 et ce n'est pas un film d'horreur. Mais qu'est-ce qu'il peut bien arriver là-bas? De ma chambre d'hotel à New York, je regarde les informations à la BBC. Il y a eu des morts suspectes, juste au moment où l'on découvre un nouveau tombeau. Oh, oui, je sais, la coïncidence, les vieilles malédictions des momies égyptiennes, mais quand on étudie la religion, croyez-moi, les coïncidences n'existent pas vraiment. J'ai peur maintenant. Je tremble légèrement, nous sommes en plein mois de juillet et pourtant, il fait dehors un temps d'automne ou d'hiver. Le téléphone sonne et celui à l'autre bout du film m'indique que l'hotel a décidé de faire fonctionner les radiateurs, ainsi si je voulais, je pouvais augmenter les thermostats. Je raccroche et je reste perplexe. J'ai fait quelques voyages en Egypte, pays de mon enfance pour donner un coup de main sur des tables bien indéchiffrable, mais cela fait bien un an que je n'ai plus remis les pieds là-bas, pas depuis ma prise de poste à Harvard. Cependant, j'ai grande envie d'y retourner, je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je pourrais peut-être être plus utile là-bas qu'ici. Allez savoir pourquoi. Les maledictions des grands pharaons déclarent généralement la fin du monde, ou la peste sur Terre. Peut-être que si je fouillais la Bibliothèque du Congrès, peut-être trouverais-je ce que je cherche? Je souris. On ne trouve que ce que l'on cherche et j'avoue pour le moment, je ne savais pas trop quoi chercher...



« Toc toc toc, qui se cache derrière cet ordinateur ? »


    PSEUDO' :Je'my
    AGE : 25 ans
    COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : Partenariat avec Judgement Day
    COMMENT LE TROUVES-TU : Simple, mais sympathique.
    CONNEXION : 5/7
    AVATAR : Rachel Weisz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Janice Betley [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE :: & Le Monde se peupla ... :: Population Egypte ▬ New York :: Présentations en construction-
Sauter vers: