AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum vient tout juste d'ouvrir ses portes (Le 19/07/2009)
Nous recherchons des membres motivés et prêts pour l'Aventure ^^
Nous recherchons également un administrateur
Faîtes de la publicité autour de vous !
Bonne visite à vous ! Wink

Partagez | 
 

 Réveil ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Willy Wylde O'Clery
ADMIN ▬ The Elements break out
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 29
Localisation : Egypte

MessageSujet: Réveil ... [Libre]   Dim 19 Juil - 19:07

Il faisait froid, un bruit sourd en fond & strident à la fois, il y avait de l’agitation, des personnes qui tentaient de se lever mais qui trébuchaient par la suite.

J’avais si froid … & mal à ma main gauche, je tentais d’y jeter un œil mais ma vue se troublait, la lumière s’arrêtait et revenait …

Willy essaya de se relever mais difficilement, elle n’entendais pas grand-chose juste des acouphènes très désagréables … Tout le monde s’agitait autour d’elle, ça l’apeurait. Une femme vint vers elle et se mit à crier en voyant son visage puis elle se dirigea vers la sortie mais ça semblait être sans issu, étaient-ils bloqués dans cette salle ?
Sa main était en effet couverte de sang, un morceau de verre était encore planté dans la plaie, elle fit une légère grimace en essayant de l’enlever, elle n’avait rien sous le coude pour nettoyer la plaie & encore moins la désinfecter. Elle tenta d’arracher un bout de sa robe et attrapa une bouteille d’alcool qui se trouvait à ses pieds, elle versa le contenu sur son bout de robe et l’appliqua sur sa main, elle faisait avec les moyens du bord.
Elle s’appuya sur le rebord d’une des tables près d’elle, pour se relever mais sa tête se mit à tourner, elle décida de rester encore quelques temps assise, les larmes lui venaient voir, tout ces gens s’agitaient autour d’elle, pleurer, crier, elle ne savait plus comment réagir.

« Mon Dieu … Mais que s’est-il passé … »

Son regard tomba sur son sac à dos, elle s’y précipita et chercha son portable, mais lorsqu’elle mit la main dessus, l’écran était cassé …
Elle porta une de ses mains sur son front et lorsqu’elle l’enleva, elle remarqua qu’elle était également blessée à ce niveau, ses bras étaient également égratignés à plusieurs endroits.

_________________

    Willy W. O.
    Ceci ne peut pas être vrai
    Je me réveille pour atterrir
    Dans un cauchemar ...

    .
    .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gone-rpg.forumactif.com
Kaythleen Mehy
ADMIN • i'm supertramp & you're superapple.
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 26
Localisation : Egypte - Le Caire

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Mer 22 Juil - 13:39

    Kaythleen était dans les toilettes de l'université lorsque celà arriva. Tout se passait très bien, mais à un moment, le sol se mit à bouger sous ses pieds. A vrai dire, elle ne savait pas vraiment si il s'agissait du sol ou alors si c'était elle qui allait mal, sur le coup. Elle compris très vite se qui se passait lorsque les miroirs au dessus des lavabos se mirent à bouger également et que chaque vitre se brisa successivement.

    Se reculant pour se plaquer contre une des potes des waters, elle regarda au dessus d'elle.. Le néon se balançait de gauche à droite, puis de droite à gauche. A tout moment il pouvait lui tomber sur la tête. Elle tenta de rentrer dans une cabine, mais rien-à-y faire, là non-plus ce n'était pas un endroit sûr. Elle courra alors vers la porte de sortie et découvrit très vite le massacre qui se tenait devant elle. La plupart des gens étaient par terre et tentaient de se relevant tant bien que mal mais ils retombaient presque tous. Certains fuyaient vers la sortie, mais pour Kaythleen, celà ne semblait pas vraiment utile. Elle regarda autour d'elle. Une jeune demoiselle blonde se tenait devant elle, mal en point. Kaythleen, n'ayant qu'une ou deux blessures superficielles au bras, s'en tirait plutôt bien et décida d'aider les autres.

    Elle s'avança vers elle, s'agenouillant devant elle et sans dire un mot regarda ses blessures. Elle n'était pas médecin mais connaissait quelques bases car son père étant très maladroit, dès son plus jeune âge, c'était elle qui s'occupait de ses blessures. Dans son sac, elle avait un paquet de mouchoir, elle le sortit et sortit également un parfum. Voyant que toutes les bouteilles autour d'elles étaient vides, il fallait trouver autre chose contenant de l'alcool. Et quoi de mieu qu'un parfum ?

    - "Attention, ça va piquer."

    Elle aspergea les blessure de la jeune femme et y déposa le mouchoir. Heureusement pour elle, elle avait un petit rouleau de scotch dans son sac, normalement fait pour accrocher une banderole dans le lycée. Elle le sortit, en coupa un morceau avec ses dents et accrocha le mouchoir sur son bras. Ce n'était pas top, mais elle ne pouvait pas réellement faire mieu.

    Elle regarda la jeune fille, tenta un petit sourire en vain et sentie une douleur aïgue dans la jambe. Elle s'était tordue la cheville, en courant. Tant pis, ça pouvait attendre, il fallait qu'elles sortent de là.

    - "Il faut qu'on bouge. Si on reste là, tout va nous tomber dessus.."

_________________
    Kaythleen Mehy ● awesome&crazy
    I just like be different. That's how I'm made.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stewart-france.com
Willy Wylde O'Clery
ADMIN ▬ The Elements break out
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 29
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Jeu 23 Juil - 13:27

Ses yeux se posèrent vers la salle de la soit disant fête qu’il y avait eu auparavant, tout le monde criait dès qu’une légère secousse se laissait ressentir. Puis perdue dans ses songes, elle en fut tirée par l’arrivée d’une personne qui s’agenouilla près d’elle, elle venait de remarquer que Willy était blessée à plusieurs endroits et lui prodigua quelques soins avec ce qu’elle avait, Willy se laissa faire, lorsqu’elle annonça que ça allait piquer, elle ne sentit pas grave chose, l’esprit ailleurs en réalité, ce qui l’entourait était bien plus grave que cela … Elle reposa son regard sur la jeune femme qui essaya de la rassurer, en lui adressant un léger sourire, puis elle conseilla de bouger, si elles restaient à l’intérieur … Elles pouvaient y perdre la vie, Willy acquiesça un signe de la tête.

« Oui … »

Elle se leva en s’appuya sur ce qui semblait être une table puis remarqua que la jeune femme avait mal à sa cheville, elle avait du se la tordre en venant ici, elle l’aida donc à se relever, elle lui proposa de s’appuyer sur elle si la douleur devenait insupportable … Son regard se posa sur l’arrière porte de la salle, une porte utilisée par les serveurs … elle donnait normalement vers la grande cours et de là elles pourraient sortir facilement de l’université, elles prirent donc cette direction.
Ayant franchit la porte, il fallait enlever certains objets, dont des chaises et des tables qui bouchaient la seconde sortie, un meuble assez lourd leur bloquait le passage, elles ne pouvaient pas le déplacer, Willy attrapa une des chaises qui traînait, elle monta dessus, elle monta sur le meuble, elle regarda de l’autre côté, la descente semblait abordable.

« Ça va aller … De l’autre côté c’est dégageait … »

Elle sauta, se réceptionnant sur ses mains, sachant que la jeune femme qui l’accompagnait était blessée à la cheville, elle attendit au niveau du bas du meuble pour l’aider à descendre afin qu’elle ne se fasse pas mal …
Lorsqu’elle arriva à sa hauteur, elle l’aida en attrapant ses mains et amortissant la descente.
Elles se trouvaient désormais toutes deux face à la porte et à vrai dire, elles ne savaient pas à quoi s’attendre derrière celle-ci … Peut-être y avait-il des gens bloquaient, blessés, Willy posa son regard sur son accompagnatrice.

« Je m’appelle Willy … »

_________________

    Willy W. O.
    Ceci ne peut pas être vrai
    Je me réveille pour atterrir
    Dans un cauchemar ...

    .
    .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gone-rpg.forumactif.com
Charlie Pace

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2009
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Ven 24 Juil - 21:40

Pendant un bref moment tout était différent, quelque chose c’était établit, quelque chose de profond, le temps c’est arrêté le mouvement aussi on a tous ressenti cette connivence et la vie a reprit son cours.
Celà faisait quelques semaines que Charlie était arrivé au Caire, s'intégrant du mieux qu'il pouvait afin de camoufler sa vie antérieure. Il n'aimait guère parler de son passé, ayant pas mal de choses à se repprocher. Au moment où les festivité universitaire commençaient, il était sur le terrain, à aider les chercheurs lorsque les premières secousses commencèrent. Il lança alors des regards inquiets aux personnes qui l'entouraient, toutes étant incapable de répondre à ce qu'il venait de se produire.
Il rentra par la suite chez lui pour se changer, & enfiler quelque chose de plus adéquate pour ce genre de soirée, sans non plus en faire trop, un simple jean & un tee-shirt noir feraient l'affaire. Il se laissa alors traîner à cette soirée par de nouvelles connaissances avant de d'observer les différentes personnes se trouvant dans la pièce. Afin de prendre l'air dans un endroit où il espérait ne pas être vu, il sortit par la porte utilisé par les serveurs, avant que tout celà ne se produise ...
De nouveaux tremblements ... Des hurlements de frayeur ... Puis le néant.
Charlie se réveilla, suite à un bon coup sur la tête d'un objet tombé d'une étagère. Il se redressa à l'aide de ses mains, regardant les dégâts après que sa vue se soit ajustée ... Tout était sans dessus-dessous ... Il porta la main à la tête, là où probablement il avait reçu l'objet non-identifié, pour s'apercevoir qu'il était blessé. Rien de bien important pour lui. Il se leva, reprenant l'équilibre, avait de voir que la pièce avait été déserté. Camaraderie ?? A quoi bon.
Les tremblements avaient faits de bons dégâts & surement de nombreux blessés. & son regard se porte alors sur deux étudiantes, apparement elles aussi prises au piège de ce phénomène & toutes deux blessées.

« Vous ... Êtes blessées ? »

Surment une question idiote, mais que dire dans de pareilles situations ?? Il alla aider à soutenir la jeune femme blessée à la cheville avant de la faire assoire quelques instants. La douleur n'allait peut-être pas être supportable jusqu'à la sortie. Il porta la main à son front pour essuyer le sang qui pouvait couler de sa blessure frontale. Il croisa alors le regard de l'autre demoiselle, elle aussi semblait mal au point.

« Il faut se dépêcher de sortir ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-rpg.forumactif.com/index.htm
Willy Wylde O'Clery
ADMIN ▬ The Elements break out
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 29
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Dim 26 Juil - 19:52

Derrière cette porte qu’empruntaient les serveurs, se trouvait un homme, il venait de les surprendre en ouvrant cette fameuse porte qu’elles s’apprêtaient à passer … Il semblait être le seul dans cette autre pièce. Il porta son attention sur la jeune femme qui accompagnait Willy, il avait sans doute remarqué qu’elle s’était fait mal à la cheville.
Il avait du prendre quelque chose sur la tête, son front ruisselait de sang, lorsqu’il leur conseilla de sortir d’ici, il était impossible de faire marche arrière car la porte principale était bloquée, il fallait qu’ils empruntent l’ascenseur de service, pour parvenir au premier étage et sortir de cet enfer. En effet, actuellement ils se trouvaient au sous-sol (aménagé), là où les fêtes d’étudiants avaient souvent lieu, du premier étage on n’entendait pratiquement pas les musiques & les rires des fêtards.

Willy entra dans la pièce où les serveurs étaient habilités à préparer les repas ou les encas … L’ascenseur se trouvait derrière une table qui s’était renversé pendant les secousses.
Willy s’y dirigea, le temps que ses deux autres compagnons la rejoignent, elle allait déplacer la table quand les ustensiles de cuisines se mirent à s’entrechoquer … Puis le sol se remit à bouger, un autre tremblement de terre, Willy essaya de se faufiler sous la table pour se protéger le mieux qu’elle pouvait, cette secousse semblait interminable … Puis elle s’arrêta, Willy se releva et pour ne pas inquiéter les deux autres personnes présentes avec elle, elle les rassura …

« Je n’ai rien de mon côté … »

Elle se tourna vers la porte de l’ascenseur, celle-ci était désormais dégagée … Elle appuya sur l’un des boutons pour faire venir l’engin à eux … D’un certain côté, elle n’était pas rassurée, prendre l’ascenseur … Mais de l’autre côté c’était leur seul billet de sortie.
L’effroyable bruit qui venait de retentir, montrait que l’ascenseur marchait bel et bien encore.

« Il marche !! On va pouvoir sortir d’ici ! »


Elle fit marche arrière les rejoignant & leur indiquant le chemin, les secousses avaient soulevées un petit nuage de poussière … On y voyait pas grand-chose.

_________________

    Willy W. O.
    Ceci ne peut pas être vrai
    Je me réveille pour atterrir
    Dans un cauchemar ...

    .
    .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gone-rpg.forumactif.com
Charlie Pace

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2009
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Dim 26 Juil - 22:28

Charlie n'aurait jamais pensé pouvoir vivre pareilles choses en venant en Egypte. Il avait espérer pouvoir vivre une vie tranquille, oublier son pass& & tout recommencer de zéro ... Enfin si il était encore en vie, ce qui s'annonçait potentiellement difficile vu les phénomens étranges du Caire. Mais il ne devait pas baisser les bras, les histoires des Contes de Fée ne se terminaient-elles par une fin heureuse ?? Si ... Mais ici, rien n'avait l'air d'un Conte de Fée pour enfants, c'était plutôt le Néant qui s'installait peu à peu sur la petite ville ...
Il aida l'autre personne à se mettre debout, pendant que la seconde jeune femme parte explorer les lieux ... Il sentait pertinemment que tout celà allait mal finir. Une autre secousse retentit, son regard se porte sur la jeune blonde cachée sous une table, au moins une en sécurité, il se contenta alors de s'accroupier avec l'autre, cachant au maximum le visage de cette dernière jusqu'à la fin d'une secousse qui semblait interminable.

« Pareil pour nous ... »

Certes ils n'avaient pas été blessés plus que ça, mais leurs états étaient assez critiques en y regardant de plus près. Il avança, tout en aidant la jeune femme blessée à la cheville. Une bruit assez étrange parvint jusqu'à eux ... L'ascensseur n'avait rien de rassurant, mais c'était surement l'une des seules solutions qu'ils avaient afin de sortir d'ici & de regagner l'étage supérieur. Il s'avança jusqu'à l'autre demoiselle, avant de continuer son chemin en voyant les portes de l'ascensseur ouvertes. Ils gagnèrent tous trois l'engin ... Toujours aussi peu rassurant à travers la fumée. Charlie appuya sur le bouton, tout du moins essaya puisque les commandes semblaient ne plus répondre. Il employa alors la force, donna un coup sur le dit bouton. Les portes se refermèrent alors, peu avant que l'engin n'entame la montée vers l'étage supérieur.
Charlie s'appuya contre une des façades de la cage, essayant de mettre certaines choses au clair dans son esprit, surtout ce qu'il se passait en ces lieux. Mais une autre secousse se montra, arrêtant la course de l'engin. Décidemment ... La chance les avait désertés. Il regarda les deux étudiantes, avant de regarder la trappe du haut de l'ascensseur. Cette scène, il semblait l'avoir vu de nombreuses fois ... Dans des films. Il s'aida de la rampe de l'ascensseur afin de grimper le mieux possible jusqu'au plofond de la cage avant de taper de toutes ses forces sur la trappe afin de l'enlever. Il se faufila alors dans le 'couloir' de l'ascensseur. Il n'avait jamais pensé devoir faire ça un jour ... Mais dans de telles conditions, il fallait passer outre ses reflexions. Il prit regarda les 'alentours', espérant pouvoir trouver un intérupteur qui pourrait leur sauver la vie.
Une autre secousse le suprit, le faisant perdre l'équilibre. Il se redressa alors à l'aide de ses mains.

« Vous n'avez rien ?? »

Il laissa dépasser sa tête au-dessus du trou de la trappe, avant qu'une seconde secousse ne réapparaisse. Un étrange bruit parvint alors du haut du 'couloir' ... Un morceau de ferraille, ou quelque chose qui y ressemblait vu le brouhaha qu'il faisait dans sa chute. Charlie eut juste le temps de se coller contre la paroie avant que l'objet ne vienne terminer sa course contre la cage d'ascensseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-rpg.forumactif.com/index.htm
Kaythleen Mehy
ADMIN • i'm supertramp & you're superapple.
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 26
Localisation : Egypte - Le Caire

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Lun 27 Juil - 14:03

    Tout ce qui se passait semblait si étrange. Kaythleen n'aurait jamais pu imaginer qu'un quart de ce qui se passait pouvait être vrai. Bien-entendu, elle avait déjà vu une centaine de fois cette scène dans les films. Mais c'est toujours plus confortable quand on est devant sa télé que dans le feu de l'action. En essayant d'atteindre la porte de sortie, celle-ci s'ouvrit brusquement à elles et laissa apparaitre un home derrière. Personne ne sait d'où il sort, mais tout le monde sait que 3 mains en valent mieu que deux. Il remarqua tout de suite que Kayhtleen était blessé à la jambe et la fit s'assoire sur une chaise en attendant que la jeune Willy chercha une solution pour sortir de là.

    Au bout de quelques minutes un deuxieme tremblement de terre fit son apparition. Heureusement pour eux, rien de bien grâve. Willy se planqua sous la table - bonne initiative d'ailleurs - tandis que le jeune homme, dont elle ignorait encore le nom, tenta tant bien que mal de la protéger au mieu. Au bout de quelques seconde, le sol s'arrêta de trembler et Kaythleen tenta alors de se lever après avoir entendu Willy dire que l'ascenceur marchait.

    Elle ne savait pas réèllement si il s'agissait là d'une exellente idée, mais rien ne lui vint en tête pour contrer celle-ci. Aidée par Charlie, elle s'avança vers l'ascenceur et une fois dedant se laissa tomber par terre. Charlie, quand à lui, appuya sur le bouton mais au bout de quelque seconde, celui-ci s'arrêta suite à un troisième tremblement de terre. Celà n'allais jamais finir.

    En bon homme qu'il était il tenta d'ouvrir la trappe du dessus et sortit par la cage d'escalier. Une autre secousse apparue lorsqu'il était en haut. Kaythleen regarda Willy se demandant si il n'avait rien. Un bruit métallique vint s'écraser sur le haut de l'ascenceur se qui fit sursauter les deux jeunes femmes et les plaquer de chaque coté du mur.

    - Est-ce-que tout va bien ?

    En attendant une réponse, Kaythleen tenta d'appuyer sur l'interphone de l'ascenceur où était inscrit en lettre dorée le mot "HELP". Elle appya autant de fois que possible et articula devant les trous métalliques :

    - Au secours. Nous sommes bloqués dans l'ascenceur ! Venez vite !

    Mais aucune réponse.

_________________
    Kaythleen Mehy ● awesome&crazy
    I just like be different. That's how I'm made.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stewart-france.com
Willy Wylde O'Clery
ADMIN ▬ The Elements break out
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 29
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Lun 27 Juil - 19:18

Voilà, ils étaient désormais tous dans l’ascenseur près à remonter et revoir la lumière du jour … Mais c’était à s’en douter, l’ascenseur s’arrêta au bout d’un à deux minutes assez brutalement, Willy se tenait d’ailleurs aux rambardes pour ne pas perdre l’équilibre et … Surtout ne pas paniquer, ces nouveaux camarades ignoraient une chose, Willy était claustrophobes et ne supportait pas être enfermée dans des espaces limitées. Elle essayait donc de se concentrer sur un point fixe et se décontracter mais difficile vu la situation, l’homme qui les accompagnait décida de monter sur le toit de l’ascenseur sans doute pour les débloquer de là.
Mais une autre secousse fit son apparition, Willy glissa le long de la paroi de l’ascenseur et finit assise par terre, pétrifiée par l’endroit où elle se trouvait et par ses secousses qui ne cessaient de les surprendre. Puis quelque chose de métallique, tomba sur le toit de l’ascenseur, elles sursautèrent, Willy eut le réflexe de poser ses mains sur sa tête. Puis elle s’inquiéta pour l’homme qui s’était aventuré en dehors de l’ascenseur, elle posa son regard sur la jeune femme qui demanda si tout allait bien & rien que d’entendre le son de sa voix voulait dire qu’il n’avait rien de grave, Willy fut rassurée, sa camarade tenta d’appeler des secours à l’aide de l’interphone, Willy quant à elle était toujours assise à terre.
Elle ferma quelques instants les yeux, quel cauchemar !! Le courant avait du sauter, l’ascenseur bloqué, aucun moyen de joindre les secours par l’interphone mais elle ne voulait mourir ici où se retrouver face à aucune solution, son regard se posa par la suite par le plan des étages, ils n’étaient plus qu’à 2 étages de sous-sol pour atteindre l’étage principal.

Willy se releva & regarda l’étudiante à ses côtés.

« D’ici au premier, il ne doit pas y avoir beaucoup à parcourir … »


Willy se pencha vers la trappe du toit.

« Hey !! Est-ce qu’il y a une échelle de secours dans le conduit … »

Elle reposa son regard sur sa camarade.

« Je vais te faire la courte échelle pour t’aider à monter, ça t’éviterait d’appuyer sur ta cheville, il t’attrapera par la suite, d’accord ? »

Malgré sa peur grandissante, Willy essayait de la cacher & de se montrer forte, elle ne devait pas laissait sa peur prendre le dessus, comme dit, elle fit la courte échelle, pour l’aider à monter, puis l’homme l’attrapa par la suite. Ils montèrent par la suite sur l’échelle une première fois pour tester la solidité et elle semblait tenir. Willy s’apprêta à s’aider d’une des rambardes pour monter sur le toit mais un bruit curieux se fit entendre comme un bruit de câble qui cédait … De l’ascenseur, Willy ne pouvait voir ni entendre mais lorsqu’ils lui crièrent de se dépêcher et de les voir s’agripper à l’échelle la fit légèrement paniquer. Puis la lumière revint dans l’ascenseur, l’électricité venait d’être rétablit … Lorsqu’une seconde secousse fit son apparition, Willy perdit l’équilibre et retomba à terre, il remontait !! Alors que les deux autres étaient sur l’échelle de secours.
Willy se leva précipitamment et appuya de toute ses forces sur le bouton d’arrêt, il s’arrêta brutalement, ce qui provoqua la rupture d’un des câbles, l’ascenseur tomba dans le vide mais fut stopper par quelque chose … les autres câbles freina sa chute qui était imminente. Willy avait bousculé de tous les bords, elle s’était prise le tableau de bord au niveau du front, qui saignait désormais, elle était figée, n’osant pas bouger, il faisait des bruits qui ne rassurait pas du tout et sa claustrophobie ne l’aidait pas non plus.

« Oh mon Dieu … »

Sa respiration s’accélérait, elle n’avait pas le courage de se relever.

_________________

    Willy W. O.
    Ceci ne peut pas être vrai
    Je me réveille pour atterrir
    Dans un cauchemar ...

    .
    .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gone-rpg.forumactif.com
Charlie Pace

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2009
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Lun 27 Juil - 21:08

Ne pas perdre son sang-froid ... C'est ce que Charlie désirait pour le moment, il ne devait pas flancher & encore moins perdre espoir. Sa voix rassura les deux jeunes femmes toujours dans la cage d'ascensseur, il devait les aider à sortir de là. Il aida la blessée à se hisser jusqu'au toit de la cage, tout en commençant à la faire montrer sur l'échelle de secours. Charlie se tenait à l'un des barreaux, afin de pouvoir l'aider en cas de besoin, tout en se tenant près s'y quelque chose se passait mal pour l'autre étudiante qui se tenait toujours dans la cabine.

« Dépêche-toi !! »

Des bruits qui n'annonçaient rien de bon se faisait entendre dans le conduit ... Il ne voulait pas effrayer l'étudiante en lui criant ça, mais il sentait pertinemment que tout risquait de lâcher d'une minutes à l'autre. Mais tout ne marcha pas comme prévue, Charlie grimpa sur l'échelle en voyant l'engin remonter, décidement, la chance leur tournait ... Il s'arrêta aussi brutalement qu'il s'était mis en marche. Il jetta un coup d'oeil par la trappe, essayant de constater les dégâts. Charlie redescendit de quelques barreaux afin de se pencher le plus possible vers la trappe & de pouvoir hisser l'adolescente jusqu'à lui, il lui tendit la main.
Inopinément, les cables cédèrent, & l'un d'eux le blessèrent à la main, coupure ... Encore une fois. Mais ce qui l'horrifiait le plus était la descente qu'avait entamé l'ascensseur, avant que ce dernier ne s'arrête quelques mètres plus bas.
Charlie descendit à l'aide de l'échelle de secours, demandant à l'autre étudiante de rester à sa place vu la blessure qu'elle s'était faîte. Il fallait qu'il atteigne l'ascensseur avant qu'il ne finisse par s'écraser au dernier niveau.

« Est-ce que ... »

Il se coupa dans sa phrase, après avoir glisser sur l'un des barreaux, & de finir sa descente plus vite qu'il ne l'aurait cru sur le toit de la cabine. Chose qui était dangereuse vu l'état des cables avec lesquels elle tenait. Il attendit quelques secondes que la cabine se stabilise de nouveau avant d'entreprendre quoique se soit. Il se redressa alors sur ses mains, avant de se laisser glisser dans la cabine, essayant de bouger le moins possible. L'adolescente gisait sur le sol, pétrifiée par la peur, ce qui ne l'étonnait pas. Il s'accroupit à ses côtés, avant de la redresser lentement afin de pouvoir la regarder. Elle s'était de nouveau blessée ce qui ne l'étonnait pas.

« Je vais te sortir de là ...»

Il la leva (par la force ?? lol), avant d'arracher un bout de son tee-shirt afin d'essuyer la plaie qu'elle avait sur le front. Il lui montra alors de nouveau la trappe, lui faisant comprendre qu'il allait l'aider à sortir & qu'il serait derrière elle si quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-rpg.forumactif.com/index.htm
Derek Thompson
Monster Truck
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Lun 27 Juil - 22:24

Encore une secousse… Derek se cramponna au mur le plus proche et patienta quelques secondes, le temps que le sol cesse de trembler. Décidément les choses empiraient à une vitesse alarmante, c’était la dixième secousse aujourd’hui ! Hier encore, cela faisait plus de deux décennies qu’aucune sorte de catastrophe naturelle n’avait touché l’Égypte et voilà qu’aujourd’hui il pleuvait des séismes par dizaines partout à travers le pays. Selon la radio de Derek, le premier séisme qui avait touché le Caire était d’une violence rare selon les autorités locales, qui affirmaient que jamais un tremblement de terre n’avait atteint une telle puissance dans cette partie du globe. Imaginez donc la surprise des sismologues qui n’avaient rien vu venir lorsque leur centre, qui se trouvait à une quinzaine de kilomètres de la ville, fut détruit… Il fallait sortir d’ici et vite, sinon l’ex-sergent Thompson risquait bel et bien de finir enterré. Seul bémol, il n’avait aucune idée de où il était dans l’université et encore moins de où pouvait bien se trouver cette maudite sortie. Sa mission, à présent, était simple : survivre et trouver quelqu’un qui puisse l’aider dans sa quête d’évasion. Il regarda autour de lui calmement, cherchant une quelconque issue. Coup de chance (ou pas), des bruits lui parvinrent, de l’autre côté du couloir encombré par un tas de débris qui lui faisait face. Inutile d’essayer de passer en force par là, c’était bien trop encombré, mais cela lui donnait une vague idée de l’endroit où se trouvait la sortie. Ou du moins, de l’endroit où se trouvaient potentiellement les personnes capables de l’aider.

*Bon, il faut que je trouve une solution…*

La pièce dans laquelle il se trouvait était en quelque sorte l’antichambre du diable. Il y faisait une chaleur infernale et les vitres, recouvertes de poussières, ne laissaient filtrer qu’une infime partie des rayons du soleil. L’atmosphère était lourde et pesante dans ce qui semblait être une bibliothèque. Enfin, ça ne ressemblait à rien maintenant. Les étagères étaient renversées et les livres autrefois si bien entretenus gisaient tristement par terre sous les décombres. L’énorme lustre qui se trouvait au plafond était tombé, tuant par la même occasion un étudiant malchanceux qui se trouvait quelques mètres en dessous. D’un bout à l’autre de la pièce, il n’y avait rien qui ait échappé d’une quelconque manière à la violente secousse qui avait eu lieu quelques heures auparavant, pas même Derek. En effet, un énorme bout de verre s’était planté dans son bras droit, laissant une vilaine plaie béante par la même occasion. Il n’avait pas les moyens de rafistoler son bras alors il s’était contenté de déchiré un bout de tissu et d’interrompre le flux sanguin… Mais ce n’était pas tout. Dans un coin de la pièce, l’ex-militaire avait remarqué un conduit d’aération à quelques mètres du sol suffisamment grand pour lui permettre de s’y engouffrer. Seul problème, sa blessure était un sérieux handicap à cette solution. Pourtant, après avoir bien réfléchi, il n’en voyait pas d’autres. S’il ne faisait rien, il pourrirait ici jusqu’à la fin de ses jours alors autant essayer le plan A… Sans plus attendre, il se dirigea droit vers le conduit et à l’aide de ses bras musculeux (et blessés !), il se hissa jusqu’au niveau de celui-ci et y pénétra tant bien que mal. La chaleur était encore plus étouffante ici que dans la salle qu’il venait de quitter mais au moins, il pouvait bouger et tenter de trouver une sortie, ce qui ne fut pas très difficile. En effet, les bruits de pas et de voix paniquées parvenaient jusqu’aux oreilles de Derek sans trop de mal, le guidant à travers ce dédale. Il ne lui fallut pas plus de dix minutes pour atterrir dans une autre pièce presque aussi endommagé que la précédente, à la seule exception près qu’il y avait des centaines d’écrans qui lui permettait de jeter un œil sur toute l’université (ou du moins ce qu’il en restait) grâce au caméra disséminé un peu partout à travers celle-ci.

Parcourant des yeux les divers écrans (dont certains ne marchaient plus à cause des caméras endommagées), il arrêta son regard sur celui du milieu. Un petit écriteau au dessus de l’écran indiquait « ascenseur ». A l’intérieur de celui-ci se trouvait un jeune homme et deux jeunes filles. Tous les trois ne devaient pas avoir plus de vingt ans et se trouvaient dans une fâcheuse posture. Pourtant, bien plus que cela, ce qui avait attiré son attention, c’était une des deux jeunes filles… Elle ressemblait tant à… Non, ce n’était pas le moment d’y songer, il fallait leur venir en aide ! Récupérant une trousse de secours et une corde au passage, Derek quitta la pièce précipitamment à la recherche de l’ascenseur. Il arrêta plusieurs personnes qui fuyaient les lieux pour leur demander où se trouvait celui-ci mais ce ne fut qu’au bout de la cinquième tentative qu’on lui indiqua les lieux. Rebroussant chemin, il courut encore plus rapidement et arriva devant une porte métallique qu’il ouvrit après maints efforts. Le spectacle qui se déroulait sous ses yeux était plutôt singulier. Accrochée à l’échelle de secours, une jeune fille brune tentait tant bien que mal de ne pas lâcher prise. Plus bas se trouvait l’ascenseur dans lequel se trouvaient le jeune homme et la jeune fille. Le câble principal de celui-ci avait cédé et il ne tenait plus vraiment. S’ils ne sortaient pas rapidement de là, cela risquait de leur couter la vie. Il n’en fallait pas plus que cela pour pousser Derek à agir. Aussi vif qu’un félin, il entreprit de nouer solidement la corde autour d’un pilier, puis autour de sa taille, avant de descendre en rappel jusqu’à la cabine. Précautionneusement, il se faufila à l’intérieur afin de constater les dégâts. Il n’y avait aucune chance pour que l’ascenseur puisse redémarrer et encore moins de chance de le voir se stabiliser. Le sergent Thompson jeta alors un regard en biais au couple qui se trouvait près de lui avant de lever la tête vers la trappe qui se trouvait en haut. La cabine n'allait pas tarder à céder...

« Écoutez-moi bien vous deux... Je vais vous aider à sortir de là mais vous devez suivre mes instructions à la lettre. Toi, le blondinet, tu vas sortir de cette cabine et nouer la corde autour de la taille de l’autre fille. Ensuite, tu vas te servir de l’échelle pour monter jusqu’en haut et me renvoyer la corde. Une fois ceci fait, je vais sortir la miss de là mais il faut que nous nous dépêchions. Allez, BOUGE TES PETITES FESSES BLANCHES DE LA ! »

_________________

    ©Soft Hemingway
    coming soon


Dernière édition par Derek Thompson le Mar 28 Juil - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willy Wylde O'Clery
ADMIN ▬ The Elements break out
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 29
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Mar 28 Juil - 13:40

Tétanisée, assise à terre, Willy ne pouvait s’empêcher de penser à cet espace clos, elle était totalement ailleurs et elle n’y pouvait malheureusement rien, elle n’avait jamais pu vaincre cette peur qui était survenue après l’accident de voiture causant la mort de ses parents, sans doute le fait d’avoir passée plusieurs mois dans le coma.
Puis elle sursauta lorsqu’elle entendit quelque chose tomber sur le toit de l’ascenseur, il n’était déjà pas solide, & commença à devenir bancale … Instinctivement Willy se dirigea lentement vers l’autre côté de l’habitacle pour maintenir un certain équilibre, c’était Charlie qui était tombé, sans doute voulant l’aider à remonter, elle ne s’était même pas aperçu qu’il était descendu jusqu’à elle. Il descendit dans la cabine, essayant de bouger le moins possible, il vint s’accroupir près d’elle & lui confia qu’il allait la sortir de là, grâce à un bout de son tee-shirt, il tamponna une de ses blessures au front, elle ne s’était pas rendue compte qu’elle s’était de nouveau blessée.

Elle se releva avec son aide, il lui montra la trappe afin de lui faire comprendre qu’elle devait monter, qu’il serait là pour l’aider. Mais elle entendit quelqu’un d’autre atterrir sur la cabine, un homme venu de nulle part, il descendit également dans la cabine, et celle-ci échappa un bruit plus qu’inquiétant, Willy se colla contre la paroi.

« On est trop … ça ne tiendra pas … »

Murmura-t-elle à elle-même. L’homme qui venait de les rejoindre commença un long monologue, mais Willy n’entendait pas tout, prise de peur et d’acouphène qui brouillait leurs paroles puis il se mit à hausser le ton, ce qui fit sursauter Willy, en sortant de la cabine Charlie provoqua de nouveau un mouvement malvenu de la cabine, quelque chose lui disait qu’ils n’auraient pas le temps de lui renvoyait la corde, la cabine était bien trop bancale et ne tiendrait pas. Willy devait occuper son esprit le temps que cette corde revienne à eux, l’ascenseur s’était bloqué au niveau 2 … Elle essaya de réfléchir si une porte s’y trouvait, elle devait normalement donnait à la réserve, elle se dirigea doucement vers la porte, essayant de la débloquer, de l’ouvrir par tout les moyens, si l’ascenseur lâchait avant que Charlie n’ait renvoyé la corde, il fallait prévoir autre chose. Elle tâtonna le sol, à la recherche de la petite trappe qui recueillait le matériel d’incendie, une fois trouvée, elle l’ouvrit et pu débusquer une réglette métallique qui avait l’air solide. Elle retourna vers la porte, & passa la réglette entre l’ouverture de la porte, elle y était arrivée … Elle se tourna vers l’homme qui était venu à leur secours.

« Aidez moi à l’ouvrir un peu plus … »


La porte s’ouvrit avec difficulté, grinçant, la porte du second niveau était bloquée, une chance, elle était ouverte, mais ils étaient obligés de se faufiler pour pouvoir sortir de l’ascenseur, si celui-ci descendait de nouveau, ils n’auraient plus de moyen de rejoindre le second niveau, c’était sans doute plus prudent de se faufila au second niveau que d’attendre la corde dans cette cabine qui allait sans doute chuter dans quelques minutes, ils pouvaient passer tout les deux.
Willy prit appuie puis se glissa à l’extérieur, arriva au niveau 2, lorsque ceci fut fait, malgré qu’il n’y avait plus d’électricité ici, elle préféra bloquer la porte le temps que l’homme qui l’accompagner puisse la rejoindre, les câbles faisaient de plus en plus de bruit, ils allaient lâchés, c’était inévitable !

« Dépêchez-vous ! »

_________________

    Willy W. O.
    Ceci ne peut pas être vrai
    Je me réveille pour atterrir
    Dans un cauchemar ...

    .
    .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gone-rpg.forumactif.com
Charlie Pace

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2009
Localisation : Egypte

MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   Mar 28 Juil - 22:47

Cette obscurité a t’elle un nom ? Cette cruauté, cette haine, comment nous a t’elle trouvé ? A t’elle surgi dans nos vies, ou l’avons nous recherchée et acceptée ? Que nous est il arrivé ? On envoie maintenant nos enfants dans le monde comme on envoie de jeunes hommes à la guerre en espérant qu’ils reviennent sains et saufs tout en sachant que certains seront perdus en chemin. Quand avons nous perdu notre voie ? Consumés par les ombres, avalés par l’obscurité. Est-ce que cette obscurité a un nom ? Est-ce votre nom ?
Charlie dévisagea l'homme qui venait de les rejoindre dans la cabine. Il ne lui inspirait rien de bon, de part le ton qu'il employait & par sa carrure (lol). Il attendit que la cabine se stabilise avant de faire un quelconque mouvement. Elle pouvait basculer d'un moment à l'autre. Il s'approcha alors de l'homme, tout en restant près de la trappe au-dessus pour effectuer les dits précédents. Il fallait qu'il agisse vite, & ne pas qu'il cède à la violence comme avec son frère.

« Je crois avoir mal entendu. »

Il n'était pas venu en Egypte pour refaire sa vie antérieure, il voulait à tout prix la changer, changer le mauvaise garçon qu'il était devenu avec ses prises d'héroïne. Une autre secousse vint alors une nouvelle fois faire tanguer la cage d'ascensseur. L'étudiante quant à elle paniquait toujours, il chassa alors rapidement le nouveau venu de ses pensées. Il se hissa sur le toit de la cage avant de rattraper au mieux l'échelle sur laquelle il avait glisser quelques minutes plus tôt. Il vivait un véritable cauchemar, il aurait voulu éviter tout celà ... Il donna un morceau de corde à l'autre étudiante, avant de regarder l'ascensseur, qui cédait de seconde en seconde. & ce qui devait arriver arriva ... Da,s une épaisse fumée, les cables cédèrent, laissant la panique prendre la place de la crainte. Non, c'était impossible, tout a fait irréel. Il allait se réveiller, reprendre sa vie normale.
Il remarqua alors les deux silhouettes à quelques étages plus bas. Il lança alors la corde, qu'il attacha soigneusement contre l'échelle de secours avant de demander à l'étudiante de monter jusqu'à la prochaine porte.
Quant à lui, il s'aida des cables afin de passer de l'autre côté du couloir, en espérant pouvoir trouver quelque chose qui pourrait les sortir de là. Les couloirs étaient censés posséder des issus de secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revelation-rpg.forumactif.com/index.htm
Kyle Mc Jordan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: a   Dim 2 Aoû - 22:08

Depuis combien de temps gisait-il là? Depuis combien de temps était-il seul, allongé dans ce couloir délabré, une vilaine bosse ornant son front? Depuis combien de temps l'applique accrochée au mur qu'il avait vu lâcher était-elle tombée sur son crâne, le plongeant dans le coma, si court fut-il? Depuis combien de temps les secousses ébranlaient-elles le bâtiment tout entier, du plus haut étage aux fondations même? Tant de questions qui pour l'instant résteraient sans réponses. La présumée salle des fêtes -du moins, ce qu'il en restait- tremblait comme un château de carte sous une légère brise. Kyle ouvrit peiniblement les yeux, et ses nerfs optiques encore engourdis par le choc cérébral le firent souffrir. Il toussa, la poussière du sol jonché de débris et gravats étant la principale matière qu'il réspirait depuis qu'il avait perdu connaîssance. Il resta ainsi, quelques instants, attendant que les idées se remettent en place dans son esprit embrouillé. Primo, se relever. Deuzio, sortir d'ici. Tercio, faire ça sans mourrir, si possible. Et en bonus, éssayer d'aider les gens qu'il rencontrerait sur la route dangereuse de la survie dans cette bâtisse.

Il pris appui sur ses mains, et tenta de se relever en conservant son équilibre. Une nouvelle secousse secoua son seul appui, en l'occurence, le sol du couloir. L'inévitable se produisit: il perdit totalement son équilibre précaire, et s'écrasa durement par terre, sur le dos. Le choc fut brutal, douloureux, et il n'arriva plus à respirer pendant quelques secondes d'angoisse. Le souffle coupé, les yeux brillants de larmes, il se retourna sur le ventre et éleva le plus possible son torse afin de saisir son salut: les ornures du couloir. Il parviendrait sans doute à se redresser si elles lui servaient d'appui. Maigre appui, mais appui tout de même. Et l'heure n'était pas aux réfléxions, mais aux actions. Maladroitement, il agita sa main tremblante en l'air, cherchant une accroche, et finit par trouver attraper un relief mural. Il renforça sa prise, et se releva avec difficulté, chaque secousse manquant de peu de le faire faillir. Il parvint cependant à ce maintenir tant bien que mal. L'air revenait dans ses poumons, et il se donna quelques secondes pour retrouver un état à peu près normal.

Il fit quelques pas, lentement, accroché aux ornures comme si sa vie en dépendait. Enfin, sur ce coup, c'était un peu le cas... si une applique lui était tombé sur la tête, qu'est-ce que ce serait, la prochaîne fois? Quelque chose de pas joli, il le craignait. On n'était pas chez Astérix, le ciel n'allait pas nous tomber sur la tête. Ici, c'était le plafond, et ça ferait aussi mal. Chaque pas se faisait difficile, car ses muscles endoloris étaient encore engourdis, presque endormis. C'était dur, mais il fallait qu'il avance.Son objectif était clair à sa vue. L'issue de secours était au fond du couloir... il sortirait d'ici si il l'atteignait. Restait à faire les efforts nécéssaires à l'accomplissement de ce projet, aussi hardu fut-il. Il avait encore tant de choses à découvrir, de mystères à résoudre. Non, il n'allait pas laisser les secousses avoir sa peau!

Il progressait depuis quelques minutes lorsqu'il entendit des bruits venant de l'ascenceur. Il s'approcha, interloqué. D'autre personnes, et sans doute dans une situation bien plus périlleuse que la sienne. Les secousses avaient-été telles que les portes externes de l'ascenceur avait été éventrées. Un trou béant remplaçait les barrières, donnant dans la cage d'ascenceur, et sur les bruits. Kyle tenta de s'avançer, mais en vain. Un homme surgit de l'ascenceur, assez jeune, les cheveux blonds. et la peau claire. Surement l'un des étudiants en visite? En tout cas, il n'était pas égyptien, du moins pas d'origine. Sans doute cherchait-il lui aussi une issue à ce calvaire. La chaleur devenait insoutenable, et les grondements de la terre n'allaient pas tarder à résonner à nouveau. En tout cas, l'entraide devait-être de mise, surtout dans une situation semblable.

-" Eh, vous!"

Il n'y avait pas vraiment autre chose à dire, pour l'instant. C'était pour lui le meilleur moyens d'attirer l'attention de son interlocuteur. Dans une situation pareille, taper une discussion serait pure folie. Mais soudain, la douleur prit la tête de Kyle, une douleur intense, sans doute dûe à la chute de l'applique sur l'infortuné chasseur de trésors. Il encadra sa tête de ses deux mains, lachant les ornures qui lui servaient d'appui. Mais heureusement pour lui, les secousses étaient moins violente, beaucoup moins, et il se maintint debout. Il ne fallait pas qu'il cède. Surtout pas, maintenant qu'il avait trouvé quelqu'un d'autre. Malgré la douleur, malgré son incapacité à réfléchir, il releva la tête, un rictus de douleur tordant son visage, et prononça en haletant:

-" Vous... vos amis sont dans l'ascenceur?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil ... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil ... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Un réveil difficile - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GONE :: EGYPTE ; Le Caire :: L'Université Al-Azhar-
Sauter vers: